Le fils de William et Kate devra fuir l'eau et vivre à proximité d'arbres pour éviter les tentations du coeur et de la chair auxquelles il sera très vulnérable, avertissent des devins chinois.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Réservé quoique doué d'une volonté d'airain, le futur prince né lundi dans le sixième mois de l'année du Serpent «ne doit pas vivre près de l'eau» s'il désire une vie conjugale sereine, estime Au Chung-tak, maître de feng shui, l'art divinatoire chinois, exerçant à Hong Kong.

«Au contraire, il doit vivre près des arbres», a-t-elle ajouté.

Selon le feng shui, l'enfant royal est placé sous le signe de la «terre», ce qui fait de lui un être déterminé.

Il rencontrera certainement l'amour à l'étranger à l'occasion de ses études ou de son service sous les drapeaux, prédit de son côté Mak Ling-ling.

«Il est probable qu'il devra se rendre à l'étranger, peut-être pour représenter l'armée ou pour aller dans un internat. Il aura également à l'étranger des aventures amoureuses».

«Il se mariera à l'âge de 30-35 ans», et ne devrait pas être le seul enfant du couple, avance-t-elle audacieusement.

«C'est un cérébral introverti, une personne assez réservée. Il trouvera l'harmonie avec ses frères et soeurs», dit-elle encore.

Deux astrologues indiens ont de leur côté prédit au fils de William, né sous le signe du Cancer, un mandat électif, «en 2044 au plus tard».

Pour les astrologues occidentaux, il ne sera pas nécessairement près des arbres, mais bien plutôt de ses racines, évoquant de fait l'affection qu'il portera à ses parents et à son grand-père, le prince Charles.

«Kate est Capricorne et William un crabe (Cancer), on mesure d'emblée les liens très forts qui vont unir ces trois-là», explique à l'AFP Penny Thornton, qui fut l'astrologue privée de Diana.