Chargé de la maintenance d'un écran électronique géant aux abords d'une gare, un ouvrier chinois a suscité un bel attroupement à son insu en visionnant un film porno sur son ordinateur, sans réaliser qu'il était connecté à l'écran géant en question, a rapporté mardi la presse chinoise.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'ouvrier Yuan - seul son nom de famille est révélé - était censé réviser l'écran, installé sur un bâtiment à côté de la gare centrale de Jilin, capitale de la province du même nom, dans le nord-est chinois, a rapporté le Global Times.

Mais, s'offrant une petite pause, Yuan a glissé dans son ordinateur le DVD de La légende interdite: sexes et baguettes, jusqu'à ce que ses chefs l'appellent affolés au bout de 10 minutes: sous l'écran géant, des centaines de passants étaient à l'arrêt, rivés aux ébats contés dans ce film de Hong Kong, inspiré du grand classique de l'érotisme chinois, le Jin Ping Mei (Fleur en fiole d'or), a rapporté de son côté l'agence officielle Chine Nouvelle.

L'ouvrier Yuan a dû déconnecter en vitesse son ordinateur de l'écran et a jeté le DVD par la fenêtre, a précisé le Global Times.

Fleur en fiole d'or raconte les aventures amoureuses de Ximen Qing, jeune ambitieux et grand amateur de femmes qui, au 12e siècle, sous la dynastie des Song du Nord, compte ses six épouses et concubines parmi ses 19 partenaires sexuelles.

Très explicite, la version cinématographique hongkongaise de l'histoire est interdite en Chine, où la pornographie est massive mais clandestine et sa distribution frappée de deux ans de prison maximum.

La police a ouvert une enquête, précise Chine Nouvelle.