Source ID:; App Source:

Les amateurs de PFK à Gaza se font livrer par l'Égypte

Agence France-Presse
Gaza

Les habitants de la bande de Gaza peuvent désormais commander des plats de la chaîne de fast-food Kentucky Fried Chicken (KFC), à condition d'avoir la patience d'attendre des heures pour être livrés en provenance de la ville égyptienne d'Al-Arich, dans le Sinaï.

«Nous passons la commande au restaurant d'Al-Arich, puis l'acheminons en voiture jusqu'au côté égyptien de Rafah», ville frontière entre la bande de Gaza et l'Égypte et unique accès au territoire palestinien non contrôlé par Israël, a déclaré jeudi à l'AFP le patron de l'entreprise Yamama, Khalil al-Ifranji.

«Puis quelqu'un la fait passer par les tunnels (de contrebande sous la frontière, NDLR) de l'autre côté de Rafah, où elle est récupérée et envoyée à notre siège» dans la ville de Gaza, un périple d'environ quatre heures, ajoute-t-il.

«Les gens ne peuvent pas voyager régulièrement», indique-t-il, pour expliquer le recours aux tunnels plutôt que le terminal de Rafah, précisant avoir lancé ce service il y a trois semaines sur le conseil d'amis revenus d'Égypte avec un plat de PFK.

Les frais de transport se reflètent dans l'addition plutôt salée: 20 morceaux de poulet frit reviennent à 130 shekels (36 dollars), le double du coût à Al-Arich.

Le blocus israélien, en particulier la quasi interdiction des exportations vers Israël et la Cisjordanie, qui représentaient avant 2007 85% du marché de la bande de Gaza, condamne le territoire palestinien à dépendre de l'aide humanitaire internationale, faute de production, selon l'ONU et des ONG.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer