Trois points en moins sur le permis de conduire et une amende de 150 euros: c'est ce qu'encourt un conducteur espagnol surpris par la police une seule main sur le volant... Avec l'autre, il se masturbait.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Le conducteur n'avait «pas la liberté de mouvements suffisante et ne prêtait pas l'attention nécessaire à une bonne conduite», a indiqué le policier qui l'a arrêté à Valence (est) sur son procès verbal.

«Distrait», il «se masturbait avec sa main droite», a explicité le policier, sans préciser si le véhicule était à l'arrêt ou en mouvement au moment de cet embarrassant flagrant délit routier.

Le procès verbal a été mis en ligne vendredi sur internet par un anonyme qui a gommé les identités de l'agent et du conducteur, mais la police de Valence a confirmé l'authenticité du document.

Emails, réseaux sociaux, médias: il a circulé sur la toile à un rythme vertigineux, suscitant de multiples commentaires et interrogations.

La loi espagnole sur la sécurité routière ne précise rien sur d'éventuelles sanctions spécifiques pour masturbation au volant.

Mais l'infraction est «grave» selon des agents, de même nature qu'«être inattentif, téléphoner, lire ou regarder un film au volant».

La sanction infligée au conducteur onaniste sera décidée par un tribunal de police.