Près de 250 personnes ont célébré un mariage de grenouilles dans le nord du Bangladesh, un rituel traditionnel censé faire tomber la pluie, qui est effectivement arrivée par la suite, rapporte vendredi la presse locale.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Les deux jeunes «mariés» venaient d'un village à 110 kilomètres au nord de la capitale Dacca, selon le journal Jugantor.

La cérémonie était organisée pour provoquer la pluie, alors que la mousson tarde à démarrer dans la région, a expliqué le professeur Noord Mohammad Kalon, cité par Jugantor, et «invité» au nom du marié.

«Près de 250 personnes, hommes, femmes et enfants sont venus au mariage. Nous avons tous chanté et dansé», a expliqué M. Kalon, 42 ans, interrogé au téléphone par l'AFP.

Les invités se sont vus servir un festin traditionnel de mariage, avec plats de riz, lentilles, poisson, boeuf et friandises... etc. «Les mariés étaient spécialement vêtus pour l'occasion. Nous avons béni leur union, et ils ont été ensuite relâchés dans un étang voisin».

«La nuit dernière, nous avons eu de la pluie. Je crois que c'est à cause de ce mariage» de grenouilles, a estimé le professeur Kalon.