La scène du suicide lors d'une représentation de Marie Stuart au Burgtheater de Vienne a dû paraître très réaliste aux spectateurs. Et pour cause, l'acteur Daniel Hoevels s'est poignardé avec un couteau qui n'avait rien de factice, se blessant légèrement.

Mis à jour le 15 déc. 2008
ASSOCIATED PRESS

L'acteur de la compagnie allemande Thalia de Hambourg aurait dû utiliser une lame émoussée. Mais samedi soir le couteau de scène avait été remplacé par une vraie lame.

Hoevels a été soigné et a pu rejouer la même scène de la pièce de Friedrich Schiller le lendemain, mais cette fois avec une arme blanche factice. Le Burgtheater a précisé que le couteau de théâtre original avait été endommagé et que les instructions pour émousser la lame avaient été «négligemment» ignorées. La police viennoise a ouvert une enquête.