La mairesse de Montréal Valérie Plante a été évacuée d’un conseil d’arrondissement de Ville-Marie, mardi soir, lorsque la séance a été perturbée par des manifestants propalestiniens.

Scandant divers slogans comme « Israël bombarde, le Québec fournit les armes ! », la quinzaine de manifestants ont accusé la mairesse d’être « complice » de la guerre que livre le régime israélien au Hamas dans la bande de Gaza.

Pendant ce temps, Mme Plante et les autres conseillers présents ont observé la scène en silence. Des agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont ensuite escorté les militants à l’extérieur de la salle.

« Les policiers sont intervenus et tout le monde qui était présent a dû sortir. La mairesse a été évacuée et placée en sécurité. Les perturbateurs ont ensuite été expulsés de la salle », relate l’agent Jean-Pierre Brabant, porte-parole du SPVM.

Aucune arrestation n’a été effectuée et on ne rapporte aucun incident lors de l’opération, précise l’agent Brabant.

La séance du conseil, qui s’était amorcée vers 18 h 30, a ensuite pu reprendre son cours normal.