Les pompiers de Montréal tiennent ce week-end un grand évènement familial au parc Angrignon, dans l’Ouest-de-l’Île, attirant des centaines de curieux. Une quarantaine de pompiers provenant d’un peu partout au Québec s’y sont affrontés samedi dans une compétition pancanadienne.

Publié le 2 juillet
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

« C’est notre première édition, mais on veut que ça revienne chaque année. C’est vraiment un rassemblement qu’on veut festif. On fait plusieurs activités dans le but de sensibiliser la population à la réalité de notre métier. Et on tenait à ce que les jeunes puissent y trouver leur compte, avec des activités ludiques et des jeux gonflables. Tout est vraiment basé sur la famille », explique l’organisateur de l’évènement et membre et trésorier de l’Association des pompiers de Montréal, Marc-André Gosselin.

Il estime que près d’un millier de Montréalais ont répondu présents à l’invitation, qui avait été lancée la veille. « Ça nous permet en même temps d’informer la population. On a une activité de prévention incendie, qui simule la fumée dans un appartement, par exemple, et un kiosque avec tout l’équipement du pompier, ou encore des visites de camions », poursuit M. Gosselin. Une collection du Musée des pompiers de Montréal était aussi disponible pour le public.

Vers la finale canadienne

Au-delà du caractère éducatif de l’activité, celle-ci était surtout l’occasion pour le public d’assister à la finale québécoise de la compétition pancanadienne du Firefit Championship, une épreuve d’endurance et de sauvetage.

Les participants – des pompiers et des étudiants provenant de Montréal, Longueuil, Laval, Trois-Rivières ou encore Beauharnois – se soumettent à une série d’épreuves athlétiques, notamment en montant une tour de trois étages.

« Ils ont à faire une simulation d’entrée par infraction, en tirant un mannequin sur plusieurs mètres, et en soulevant des tuyaux. Ça se rapproche de ce qu’un pompier fait dans une intervention » détaille Marc-André Gosselin.

Sur 40 participants, une poignée se qualifiera pour la finale canadienne du Firefit Championship, qui doit se tenir en septembre prochain à Spruce Meadows, centre de sport situé près de Calgary, en Alberta.

Plus globalement, l’Association des pompiers espère que des évènements pareils auront pour effet d’attirer plus de relève chez les pompiers. « On veut vraiment montrer le métier sous toutes ses saveurs, donc je pense que c’est quand même quelque chose qui peut stimuler les plus jeunes à long terme », illustre M. Gosselin.