Le service de la ligne exo4 Candiac demeure interrompu en ce début de semaine en raison de la présence de manifestants aux abords de la voie ferrée du Canadien Pacifique (CP) sur le territoire de Kahnawake.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Les perturbations durent maintenant depuis une semaine. Une trentaine d’autobus transportent les clients des gares Candiac, Delson, Saint-Constant et Sainte-Catherine vers le Terminus Mansfield, à Montréal. Des autobus scolaires sont également utilisés en raison d’un manque d’effectifs.

Des opposants au projet d’oléoduc Coastal Gaslink sont à l’origine du blocus, en solidarité avec la communauté Wet’suwet’en. Le pipeline doit traverser le territoire ancestral de cette Première Nation, au nord de la Colombie-Britannique. Les chefs héréditaires s’y opposent, alors que les conseils de bande ont donné leur accord.

Le premier ministre Justin Trudeau et les ministres Marc Miller, Carolyn Bennett, Marc Garneau, Bill Blair, Chrystia Freeland, Pablo Rodriguez et Bill Morneau se rencontreront ce matin lors d’une réunion du Groupe d’intervention en cas d’incident pour tenter de résorber la crise qui paralyse le réseau ferroviaire un peu partout au pays.