La configuration du conseil municipal de Longueuil bouge encore. La conseillère indépendante Colette Éthier joint les rangs de Longueuil Citoyen, vient d’annoncer le parti qui forme l’opposition officielle.

Kathleen Lévesque Kathleen Lévesque
La Presse

« Avec Colette Éthier, le caucus de Longueuil Citoyen gagne une conseillère d’expérience, une personne qui partage les mêmes sensibilités et les mêmes valeurs que ses nouveaux collègues », a commenté jeudi par voie de communiqué le chef du parti, le conseiller municipal Xavier Léger.

Mme Éthier représente le district LeMoyne-de Jacques-Cartier depuis 2013. Elle avait alors été élue aux côtés de l’ancienne mairesse Caroline St-Hilaire qui lui avait confié la présidence du Réseau de transport de Longueuil (RTL). Lorsque Sylvie Parent a pris le relais en se faisant élire à la mairie en 2017, Mme Éthier avait hérité des dossiers de transport, de circulation et d’éthique au sein du comité exécutif. En mai dernier, elle a quitté le parti de la mairesse en estimant avoir été mise à l’écart au sein du comité exécutif, confinée à « un rôle de figurante ». Elle souhaitait ainsi retrouver, disait-elle, sa liberté de parole et d’action.

Dans le communiqué, Mme Éthier affirme avoir utilisé les huit derniers mois « pour prendre le recul nécessaire pour valider le type de gouvernance la plus appropriée afin de mieux servir les citoyens […] en toute intégrité, selon mes principes et mes valeurs ». Elle salue d’ailleurs l’approche « constructive, inclusive et transparente » de Longueuil Citoyen. « J’ai la conviction que notre travail d’équipe portera les résultats souhaités par les citoyens, et ce, en faisant preuve d’ouverture. Pour moi, c’est la posture toute désignée pour respecter l’engagement que j’ai pris envers la population en 2017 », explique Colette Éthier.

L’arrivée de cette dernière fait passer le nombre d’élus de l’opposition officielle de trois à quatre. Les indépendants demeurent plus nombreux avec six conseillers municipaux dont cinq provenant de Longueuil Citoyen dont ils ont claqué la porte en juin dernier. S’ajoute le conseiller municipal Robert Myles du parti Option Longueuil. Quant à la mairesse Parent, elle demeure entourée de quatre conseillers municipaux.

Depuis l’élection générale de 2017, les assemblées du conseil municipal à Longueuil sont houleuses et souvent marquées par la partisanerie. La prochaine séance est prévue mardi prochain.