Un terrain municipal vacant à Outremont accueillera bientôt une cinquantaine de logements sociaux, juste à côté du nouveau campus de l’Université de Montréal.

Isabelle Ducas Isabelle Ducas
La Presse

Le comité exécutif de la Ville de Montréal a approuvé mercredi la vente du terrain, au montant de 568 696 $, à la Coopérative de Solidarité Le Suroît, qui projette d’y construire un immeuble de quatre étages, comportant 48 logements sociaux et communautaires destinés aux familles et aux personnes seules, à moyens et faibles revenus.

Le terrain, qui est localisé du côté est de l’avenue Outremont, à l’angle de l’avenue Manseau, provient de la réserve foncière de la Ville de Montréal et avait été ciblé pour recevoir ce type de projet.

Le maire d’Outremont, Philippe Tomlinson, souligne que l’administration de l’arrondissement a fait des modifications aux règlements locaux afin d’assurer la viabilité du projet de coopérative d’habitation. Par exemple, l’exigence de prévoir un espace de stationnement pour chaque logement, ou de verser une compensation à la ville si cette exigence n’était pas respectée, a été éliminée.

« L’abordabilité des logements n’est pas nécessairement la force de l’arrondissement d’Outremont, reconnaît-il. Mais si on veut garder les gens à Outremont, où les prix des logements sont élevés et l’accès à la propriété est difficile, il faut favoriser ce type de projets ».

À la suite de la vente, la Coopérative de Solidarité Le Suroît s’engage à mettre en place le projet, dont le coût total de réalisation est estimé à environ 17 M$. La mise en chantier devrait débuter en décembre 2020 et la livraison des logements est prévue pour mars 2022.