Le service sur la ligne verte du métro de Montréal a été interrompu, mardi matin, en raison d’une fuite de gaz survenue à proximité de la station Atwater. Si celle-ci demeure pour l'instant fermée, la circulation des wagons a graduellement repris, peu après midi.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

« Il s’agit d’un tuyau de 4 pouces, considéré d’une grosseur assez importante. Énergir doit procéder au colmatage », a indiqué une porte-parole de la Société de transport de Montréal (STM), Isabelle Tremblay.

La fuite est survenue à l’angle du boulevard De Maisonneuve et de l’avenue Atwater. Sur Twitter, l’organisation précise que l’interruption de service « est causée par le bris d’une conduite de gaz par un entrepreneur sur un chantier extérieur à la STM ».

« Nous travaillons de près avec le Service de sécurité incendie (SIM) et d’autres autorités compétentes pour rétablir le service, mais la sécurité de nos installations et du public est primordiale », affirme-t-on.

Une opération d'urgence

Des pompiers et des équipes d’urgence sont entrés en début de matinée dans le métro pour effectuer des lectures de présence de gaz. Au passage de La Presse, une bonne partie du centre commercial Alexis-Nihon avait été évacuée, par mesure de précaution, en plus de la station Atwater elle-même.

On pouvait alors entendre un sifflement strident et percevoir une odeur de gaz au niveau de la surface du sol, préoccupant citoyens et résidants passant par là.

Si le service devait d’abord reprendre vers 10 h 20, la société de transport a indiqué sur Twitter qu’il ne reprendrait finalement qu'en après-midi. Les wagons ont graduellement repris les rails un peu après midi. La station Atwater, elle, demeurera fermée pendant une bonne partie de la journée, le temps d'effectuer les vérifications nécessaires.

« Un achalandage accru et des délais pourraient être observés sur la ligne », a reconnu la STM. Entre-temps, un service de navette a été mis en place entre les stations Angrignon et Berri-UQAM afin d’accommoder les usagers dans leurs déplacements vers et en provenance du centre-ville. Les citoyens sont aussi invités à utiliser l'outil de calculateur d'itinéraires, afin de déterminer d'autres options de déplacement.