Les usagers des transports en commun dans le Grand Montréal profiteront d’un système tarifaire beaucoup plus simple. L’Autorité régionale de transport métropolitain a fait du ménage dans la dizaine de grilles tarifaires et 700 titres de transport qu’on y trouve. Ce sera le même prix pour prendre le bus, le métro, le train ou le REM.

Véronique Lauzon Véronique Lauzon
La Presse

En ce moment, les 17 grilles tarifaires peuvent compliquer l’expérience de certains usagers, dont ceux qui utilisent plusieurs services de transport dans un même déplacement (comme le métro, l’autobus, le train et éventuellement le REM), et ce, dans différentes zones tarifaires.

« On veut simplifier pour augmenter le nombre de transports collectifs », a expliqué Daniel Bergeron, directeur exécutif Planification des transports et mobilité de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), jeudi matin.

D’abord, le territoire ne sera plus divisé en huit zones tarifaires, mais plutôt en quatre grandes zones, soit l’agglomération de Montréal (zone 1), celle de Longueuil et Laval (zone 2), les couronnes nord et sud (zone 3) et la dizaine de municipalités situées à l’extérieur du territoire de l’ARTM (zone 4).

De plus, il n’y aura qu’une seule grille tarifaire pour simplifier la vie de tous.

D’après l’ARTM, de « 90 à 95 % de la clientèle » utiliseront les nouveaux titres appelés « Tous modes » qui leur permettront d’avoir accès aux bus, au métro, au train, au REM ainsi qu’aux services de transport adapté.

La première zone qui profitera de ces changements, peut-être dès juillet 2021, est celle qui englobera les couronnes nord et sud. « Ce sera particulièrement avantageux pour eux », a indiqué M. Bergeron. Le tarif ordinaire proposé en consultation pour ces usagers, qui souhaitent se rendre à Montréal, est de 176 $.

Pour l’agglomération de Montréal, le tarif suggéré en consultation est de 90 $. Pour les usagers de la Ville de Laval et l’agglomération de Longueuil qui veulent avoir accès à la métropole, le tarif suggéré est de 144 $. Et pour les usagers hors territoire de l’ARTM, toujours en ayant accès à la zone de l’agglomération de Montréal, 245 $.

Des titres unitaires « tous modes » seront également vendus en carnet ou à l’unité. À titre illustratif, l’ARTM a indiqué que ça pourrait être de 3 à 3,50 $ pour ceux qui voyageront dans la zone 1 seulement (agglomération de Montréal).

L’autre famille de titres est appelée « bus partout » qui permettra d’utiliser tous les autobus des trois zones situées à l’intérieur de territoire couvert par l’ARTM. Le tarif mensuel proposé en consultation est de 110 $.

Toujours dans le but de faciliter l’expérience et d’augmenter le nombre d’usagers, l’ARTM développe de nouvelles technologies pour qu’il soit possible de payer avec une carte de crédit dans les autobus et aux tourniquets de métro.

Une consultation publique sur le projet de refonte tarifaire commence jeudi. Avec les commentaires des citoyens, une version « bonifiée » du projet sera ensuite déposée en décembre prochain.

Et dès juillet 2021, l’harmonisation des tarifs commencera, en premier lieu pour les couronnes.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter : www.repensonslamobilite.quebec