(Montréal) La police de Montréal annonce la mise en place d’une première zone d’échanges sécurisée pour les personnes qui effectuent des transactions en ligne sur des sites de ventes et d’échanges de biens afin d’aider à la prévention des fraudes.

La Presse canadienne

L’espace sous surveillance vidéo sera installé dans le poste de quartier 20 du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) qui est ouvert 24 heures par jour. Il est situé au centre-ville, sur la rue Sainte-Catherine Ouest, près de l’intersection de la rue Bishop.

Le SPVM signale que plusieurs autres zones d’échanges sécurisées seront déployées en 2020.

Lors de transactions en ligne, la police recommande d’éviter de faire des démarches uniquement au téléphone ou par l'internet et d’acheter sans jamais voir le bien. Il est aussi suggéré de prendre des précautions pour identifier le vendeur.

Toute personne qui aurait été victime d’une fraude est invitée à se rendre au poste de police de son quartier afin de déposer une plainte officielle.

Le 22 août dernier, Nicolas Poulin qui a porté les couleurs de l’équipe du Phoenix de Sherbrooke de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) de 2014 à 2018, a été violemment agressé dans le quartier Villeray lors d’une transaction de téléphone cellulaire conclue avec une autre personne sur un site en ligne de vente d’objets.

Les deux hommes avaient accepté de se rencontrer vers 21 h à l’intersection des rues Jarry et de Chateaubriand et l’agression est survenue peu après qu’ils aient fait connaissance.

En octobre, un adolescent a été arrêté à propos de cette affaire qui avait fait la manchette dans les médias d’information.

Nicolas Poulin est le fils de Patrick Poulin qui a joué dans la Ligue nationale de hockey (LNH) de 1991 à 2002 avec les Canadiens de Montréal, les Whalers de Hartford, les Blackhawks de Chicago et le Lightning de Tampa Bay.