Prochain arrêt : gare Griffintown-Bernard-Landry. Montréal entend nommer une future gare du Réseau express métropolitain en l’honneur de l’ex-premier ministre du Québec Bernard Landry.

Pierre-André Normandin Pierre-André Normandin
La Presse

La mairesse Valérie Plante en a fait l’annonce ce matin lors d’une réunion de son comité exécutif. L’élue a indiqué qu’elle souhaitait commémorer de façon significative la mémoire de l’homme décédé il y a un an, jour pour jour.

« Je voulais trouver un lieu qui servirait à honorer la mémoire de cet ancien premier ministre qui a beaucoup influencé le Québec, qui a laissé sa marque », a-t-elle dit.

Baptiser en son honneur la future gare du REM qui desservira le quartier Griffintown s’est imposée d’elle-même. « C’est un lieu symbolique, près de la Cité du Multimédia, qui porte fortement son empreinte », a souligné Valérie Plante.

La mairesse présentera cette proposition au conseil municipal de Montréal sous peu pour que la station soit officiellement baptisée gare Griffintown-Bernard-Landry. Elle dit avoir consulté la Caisse de dépôt et placement, qui gère le REM. Celle-ci se serait montrée ouverte à idée. Valérie Plante dit aussi en avoir discuté avec la famille de Bernard Landry et son cercle d’amis qui veillent à sa mémoire.