La clientèle des vélos en libre-service BIXI risque de se diversifier avec l’entrée en service d’une nouvelle option, moins exigeante physiquement.

Audrey Ruel-Manseau Audrey Ruel-Manseau
La Presse

BIXI Montréal a annoncé, lundi après-midi, l’arrivée d’une centaine de vélos à assistance électrique, disponibles dès maintenant.

Les nouveaux vélos, peints d'un bleu électrique, sont disponibles aux stations habituelles. La location se fait de la même façon, moyennant 1 $ de plus pour les vélos BIXI électriques E-FIT. Autre particularité, le port du casque est obligatoire puisqu’il s’agit d’un véhicule électrique. Les casques ne sont pas disponibles à la location et les usagers doivent avoir leur propre casque.

« Je suis certaine qu’on va se les arracher », a déclaré la mairesse Valérie Plante, en conférence de presse, annonçant du même coup qu’une centaine de vélos électriques sont disponibles cette année. « Aujourd’hui, c’est un premier pas en ajoutant une offre, a-t-elle précisé. C’est clair que pour nous, ça va croitre avec l’usage, si l’intérêt est là, et je pense qu’il sera au rendez-vous. »

« Au niveau de la quantité, je ne peux pas être précise pour l’an prochain, on est en train d’évaluer, nos équipes et celles de la Ville, les façons les plus logiques de déployer des vélos supplémentaires », a complété Marie-Elaine Farley, présidente du conseil d’administration de BIXI Montréal.

Le projet pilote mené l’été dernier a été concluant. C’est une firme entièrement québécoise,PBSC Solutions Urbaines, qui conçoit les vélos.