Source ID:e1efe7288b3d3766a3787c71ea741120; App Source:StoryBuilder

Un accident de vélo qui soulève des questions

La piste cyclable de l'avenue Christophe-Colomb, à Montréal,... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE)

Agrandir

La piste cyclable de l'avenue Christophe-Colomb, à Montréal, croise l'entrée de stationnement d'un restaurant A&W.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

NICOLAS BOURCIER, DOMINIQUE TALBOT 
La Presse

Le père d'une jeune cycliste blessée sur la piste cyclable de l'avenue Christophe-Colomb aimerait que l'intersection près d'un restaurant A&W soit sécurisée.

Il y a des milliers d'intersections dangereuses à Montréal, « alors, je ne veux pas vous décourager, mais je crois que vous perdez votre temps », a répondu une policière à Mark Fortier, venu déclarer l'accident de vélo de sa fille.

Mark Fortier et sa fille Romane Fortier... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Mark Fortier et sa fille Romane Fortier

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

Vendredi, Romane Fortier, 15 ans, revenait de l'école en circulant sur la piste cyclable de l'avenue Christophe-Colomb lorsqu'une voiture qui entrait dans le stationnement du restaurant A&W au coin du boulevard Crémazie l'a percutée. Elle s'en est tirée avec des genoux en sang et un torticolis. « Sur le coup, je n'avais pas vraiment mal, j'étais plus abasourdie, explique Romane. Mes parents m'avaient dit que c'était un coin dangereux. Ce matin, j'ai encore vu quelqu'un qui a passé proche de se faire frapper. »

Mark Fortier est allé chercher Romane en auto sur les lieux de l'accident. « Ma fille venait de se faire frapper par une voiture et, en sortant du stationnement, ma vue était obstruée par un véhicule mal stationné. J'ai failli écraser deux cyclistes », déplore-t-il.

Le surlendemain, il s'est rendu dans un poste de police avec l'intention de faire une déposition.

« Je me suis dit : "Il faut que ça se sache que c'est un endroit dangereux". »

- Mark Fortier

La policière qui a pris sa déposition était sceptique. Pourquoi déclarer l'accident puisque ce n'est pas pour les assurances ? C'était au poste 27, au coin de Papineau et Fleury. « On essaie de sécuriser cette intersection depuis des années, mais sans succès », lui a-t-elle dit.

M. Fortier a parlé à trois policiers, dans deux postes différents, et tous lui ont dit la même chose : « C'est comme ça à Montréal. »

Il a partagé son histoire sur Facebook, qui s'est rendue aux oreilles des élus municipaux.

Au courant de cet endroit dangereux de la piste cyclable, la conseillère de ville du district Villeray et responsable de la sécurité publique au comité exécutif de la Ville de Montréal Rosannie Filato reconnaît « que la meilleure solution est de fermer l'entrée du restaurant sur Christophe-Colomb. Ultimement, ça pourrait sauver des vies. Cependant, la fermeture de l'entrée dépend d'A&W puisqu'ils ont un droit acquis ».

Le propriétaire du A&W n'a pas rappelé La Presse.

Encore du travail à faire

Depuis 2017, Montréal a pris trois mesures pour... (PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Depuis 2017, Montréal a pris trois mesures pour diminuer les risques à cet endroit, explique Rosannie Filato, responsable de la sécurité publique au comité exécutif de la Ville.

PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

Depuis 2017, la Ville a pris trois mesures pour diminuer les risques à cet endroit, explique Rosannie Filato. « Un dos d'âne pour ralentir les véhicules et un panneau qui rappelle la présence des cyclistes ont été installés, rapporte-t-elle. Nous avons aussi demandé au propriétaire d'installer un panneau d'arrêt, ce qu'il a fait. »

Le réseau cycliste est en pleine expansion. Il comptait 748 km en 2010. Aujourd'hui, il en compte 876, selon le site de la Ville de Montréal, qui a annoncé, il y a quelques semaines, la création du Réseau express vélo, long de 180 km, incluant entre autres des pistes existantes.

Le chef du Service de police de la Ville de Montréal, Sylvain Caron, reconnaît « qu'il y a du travail à faire pour rendre le réseau plus sécuritaire », mais que la création d'une escouade pour s'y attaquer n'est pas dans les plans. « On essaie d'améliorer le bilan routier pour les piétons, les cyclistes et les automobilistes. Il reste davantage à faire pour protéger les cyclistes et les piétons », avoue-t-il.

- Avec la collaboration de Daniel Renaud




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer