Source ID:b2cc19b5b797390db875766d441b800b; App Source:StoryBuilder

Montréal consultera les citoyens en vue de son prochain budget

Des consultations prébudgétaires auront lieu dès le printemps... (Photo Sarah Mongeau-Birkett, Archives La Presse)

Agrandir

Des consultations prébudgétaires auront lieu dès le printemps pour que l'administration Plante ait entendu l'opinion des Montréalais avant d'entreprendre en juin la confection du budget 2020.

Photo Sarah Mongeau-Birkett, Archives La Presse

PIERRE-ANDRÉ NORMANDIN
La Presse

Les Montréalais auront désormais leur mot à dire dans la préparation du budget de la Ville de Montréal. L'administration Plante annoncera aujourd'hui qu'elle mènera des consultations prébudgétaires pour établir ses priorités en 2020.

« Ça fait longtemps que les gens disent qu'il y a quelque chose d'opaque dans le budget et on veut défaire cette impression », explique Laurence Lavigne Lalonde, élue responsable de la transparence et de la démocratie à Montréal.

La commission des finances recevra ainsi le mandat de mener des consultations prébudgétaires, une première pour la métropole. Ce groupe d'élus présentera certaines propositions envisagées par l'administration Plante pour ensuite entendre l'opinion des Montréalais sur celles-ci.

Les consultations auront lieu dès le printemps puisque l'administration veut avoir entendu l'opinion des Montréalais avant d'entreprendre en juin la confection du budget 2020. « On ne peut pas commencer le processus budgétaire en même temps que les consultations, sinon ce serait un peu vain », dit Laurence Lavigne Lalonde.

Parmi les idées qui seront soumises à l'étude, Montréal envisage notamment d'adopter le budget participatif. Il s'agit de confier aux citoyens le contrôle sur une partie des investissements réalisés dans leur quartier. Déjà, certains arrondissements ont mis en place des budgets participatifs, dont Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et Le Plateau-Mont-Royal. L'idée serait maintenant de permettre le financement de projets à l'échelle de la métropole.

Comme New York et Paris

Plusieurs grandes villes ont mis en place un budget participatif, dont Toronto, Paris et New York. La métropole canadienne a mené un projet-pilote de 2015 à 2017, demandant à trois districts de confier à leurs citoyens 750 000 $ afin de financer divers projets. La Ville a reçu pas moins de 700 idées de projet, mais constaté que la participation citoyenne au vote a été faible. Moins de 1 % des citoyens des secteurs visés ont voté sur les 37 projets retenus. Il s'agissait notamment d'améliorer l'éclairage d'un quartier, ajouter des exerciseurs dans un parc ou des tables de ping-pong.

À New York, la Ville suggère à ses quartiers de confier 1 million à leurs citoyens pour financer divers projets. Seuls les projets d'infrastructures sont admissibles ; l'argent ne peut servir à embaucher du personnel, par exemple. L'idée gagne en popularité d'année en année, si bien que l'an dernier, 27 des 51 districts ont participé. Les projets retenus ont permis notamment d'acheter des ordinateurs pour les bibliothèques, d'améliorer la sécurité des rues dans un quartier, d'augmenter le nombre de caméras de sécurité du NYPD ou encore d'effectuer des réparations dans un centre communautaire de Brooklyn.

***

Préparation du budget de Montréal

Juin : début de la préparation du budget

Août : adoption des projets d'investissement pour les trois prochaines années

Septembre : les 19 arrondissements adoptent leur budget local

Novembre : présentation du budget

Décembre : adoption du budget




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer