Le « Mât totémique des pensionnats » qui trône devant le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), aurait été vandalisé. Le musée a publié sur ses réseaux sociaux une image du totem, où la main gauche est actuellement manquante.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Elle aurait été dérobée pendant la nuit entre le 21 septembre et le 22 septembre, indique-t-on sur le compte Instagram du musée.

L’immense sculpture de bois placée devant le pavillon Michal et Renata Hornstein peut être admirée depuis déjà deux ans. Il s’agit d’une œuvre d’art public, prêtée au musée.

C’est à l’artiste autochtone Charles Joseph qu’on doit la gigantesque structure, un symbole de réconciliation.

Le MBAM sollicite l’aide du public concernant cette disparition.