L’évacuation d’un bâtiment menaçant de s’effondrer sur la rue Saint-Denis a compliqué le retour à la maison aujourd’hui à Montréal. La circulation était interdite pendant une heure et demie sur une portion de cet important axe nord-sud, dans un secteur déjà lourdement miné par les chantiers.

Pierre-André Normandin Pierre-André Normandin
La Presse

Les pompiers ont décidé de faire évacuer un immeuble de quatre logements, situé à l’intersection Saint-Denis et Bélanger, après avoir constaté des signes de faiblesse sur un mur qui faisait l’objet de travaux. Devant le risque d’effondrement, les policiers ont fermé la rue Saint-Denis à la circulation, entre Bélanger et Jean-Talon. La rue Bélanger a également été interdite aux véhicules entre Saint-Denis et Saint-Vallier.

Un mur temporaire a été ajouté en hâte pour solidifier la paroi qui menaçait de s’effondrer. La circulation a ainsi pu être rétablie sur Saint-Denis vers 16h45. La voie de stationnement et le trottoir face au bâtiment demeurent interdits aux véhicules et passants. La circulation demeurait également interdite sur Bélanger.

L’arrondissement de Rosemont–La Petite a autorisé le propriétaire du bâtiment à la fin juin à effectuer des travaux sur son mur de brique qui présentait des signes de faiblesse. En enlevant le revêtement en brique, les employés ont constaté que le mur n’était pas en bois, mais fait aussi en briques. Or certaines d’entre elles commençaient à se détacher. Un ingénieur a été dépêché d’urgence pour tenter de trouver une solution.

Cette entrave est venue s’ajouter aux nombreuses déjà présentes dans le secteur. Un chantier perturbe la rue Saint-Denis, au nord de Jean-Talon. La rue Jean-Talon est elle-même en travaux à l’est de Saint-Denis. Autre axe nord-sud, la rue Saint-Hubert est interdite à la circulation pour des travaux.