Montréal vient de convoquer une assemblée extraordinaire du conseil municipal et une de l’agglomération afin de renouveler l’état d’urgence et ainsi avoir toute la marge de manœuvre nécessaire concernant les inondations.

Kathleen Lévesque
Kathleen Lévesque La Presse

Tous les élus de l’île de Montréal se réuniront cet après-midi à 13 h à la demande de la mairesse Valérie Plante, en vertu de l’article 46 de la Loi sur la sécurité civile. Ils seront appelés à se prononcer sur l’état d’urgence déclaré le 26 avril et renouvelé une première fois deux jours plus tard.

L’état d’urgence accorde plus de pouvoirs à Montréal pour faire face à la crue printanière et ses conséquences : achat d’équipements, évacuation forcée de résidents et utilisation de terrains privés, par exemple.

Les assemblées se dérouleront à l’édifice Lucien-Saulnier, voisin de l’hôtel de ville montréalais fermé pour rénovations pour les trois prochaines années. Elles seront webdiffusées.