Source ID:db60985e-ab88-4ebf-bbbc-20713e242f7a; App Source:alfamedia

Un service de métro au «5 minutes max» sur les lignes verte et orange

En 2019, les voitures du métro vont rouler... (Photo Olivier PontBriand, Archives La Presse)

Agrandir

En 2019, les voitures du métro vont rouler 1,9 million de kilomètres de plus que cette année, une augmentation de 2,2 % du niveau de service.

Photo Olivier PontBriand, Archives La Presse

Bruno Bisson
La Presse

La Société de transport de Montréal (STM) va ajouter plus de 83 000 heures de service sur son réseau de bus, en 2019, et ambitionne de réduire à cinq minutes au maximum le temps d'attente entre deux rames de métro, en semaine, sur ses lignes verte et orange.

Dans son budget annuel de 2019, rendu public hier, la STM prévoit d'offrir dès le mois de mars prochain un service « 5 minutes max » sur les deux lignes de métro les plus utilisées de son réseau « en plus de réduire les intervalles entre les trains en pointe du matin, sur ces mêmes lignes ».

Avec un budget en hausse de 5 % par rapport à l'an dernier, et des revenus attendus totalisant tout près de 1,5 milliard, la STM promet aussi à ses usagers l'installation de 264 nouveaux abribus, le réseau sans fil dans 59 stations de métro, et de nouveaux ascenseurs dans les stations Jean-Drapeau et Jean-Talon (ligne bleue), avant la fin de 2019.

Après plusieurs années de stagnation dans le développement de ses services, la STM semble avoir le vent dans les voiles sous l'administration Plante-Dorais.

LE RÔLE DE L'ARTM

Depuis l'entrée en vigueur d'une nouvelle gouvernance des transports en commun dans la grande région de Montréal, les revenus de la STM ne proviennent plus de ses usagers et de taxes sur l'essence ou l'immatriculation. Ces revenus vont désormais à l'Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), qui finance en retour les sociétés de transports collectifs du Grand Montréal, dont la STM.

En 2019, l'ARTM versera 1,41 milliard à la STM, une hausse de 67,3 millions par rapport à cette année.

La hausse des dépenses, par rapport à 2018, frôlera les 70 millions. Plus de 20 % de cette somme (14,7 millions) sera investie dans l'amélioration des services de métro, de bus et de transport adapté. C'est la plus forte augmentation des dépenses de la STM depuis 2012.

DES SERVICES AMÉLIORÉS

La STM va ajouter 83 400 heures de service sur le réseau d'autobus, une hausse de 1,6 %.

Les voitures du métro vont rouler 1,9 million de kilomètres de plus que cette année, une augmentation de 2,2 % du niveau de service.

La STM prévoit d'effectuer 244 000 déplacements supplémentaires en transport adapté, une hausse de 6,2 %.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer