Source ID:78cef151-fb4e-459a-ad63-0214279806e7; App Source:alfamedia
Exclusif

Une foire gastronomique 2.0 s'installe au Quartier des spectacles

Mario Girard
La Presse

À la manière des fameux «food halls» new-yorkais, le projet Central, gastronomie Montréal Style verra bientôt le jour en plein coeur du Quartier des spectacles. La Presse a appris qu'une entente vient d'être conclue avec la Société de développement Angus (SDA) afin de faire du rez-de-chaussée du futur Carré Saint-Laurent le grand rendez-vous des amateurs de gastronomie.

Le nouveau domicile du Centre d'histoire de Montréal et de centaines de fonctionnaires va mettre en valeur le savoir-faire gastronomique de chez nous en lui consacrant une superficie de 22 000 pi2 sur laquelle seront rassemblés pas moins de 25 restaurateurs. On aura accès à cette foire alimentaire à partir des rues Sainte-Catherine et Clark, ainsi que du boulevard Saint-Laurent. La mise en place des installations est prévue pour février prochain. Quant à l'ouverture, elle devrait avoir lieu en juin 2019.

C'est La Tribu, une firme dont la réputation n'est plus à faire dans le domaine de la musique, du spectacle et du divertissement, qui assurera la gestion du projet. «On hésite à utiliser le terme "foire alimentaire" car ça sera beaucoup plus que cela, explique Stéphanie Moffatt, responsable du projet. Chose certaine, on veut mettre l'accent sur le talent d'ici.»

Qualité et cohérence au menu

Cet objectif est également le souhait de Danny St-Pierre, directeur culinaire pour La Tribu. Ce dernier, qui assurera la coordination du Central, gastronomie Montréal Style, recrute actuellement des restaurateurs.

«Il n'y aura pas de chaînes commerciales. Ce n'est pas cela qu'on veut. On veut offrir un polaroid de notre talent culinaire.»

M. St-Pierre insiste sur la qualité qu'il souhaite offrir au public. «La nourriture que l'on retrouve dans les centres commerciaux est souvent à base de friture ou de féculent. Je veux qu'on dépasse cela. Il est grand temps que l'on passe à une nouvelle génération de restaurateurs dans ce type de lieu. Je veux de la qualité et de la cohérence.»

Selon nos informations, une vingtaine de restaurateurs ont signifié leur intention de s'installer «au Central». «Je peux vous dire que les clients auront droit à des soupes chinoises, des smoked meat, du poulet portugais, à de la cuisine indienne nouvelle vague et à de la fine cuisine japonaise, dit Danny St-Pierre. Nous sommes aussi en pourparlers avec un boulanger de marque, deux propriétaires de café et un producteur de produits gaspésiens.»

Hommage à la diversité

Les concepteurs ne s'en cachent pas : l'inspiration de ce concept vient directement de New York. Une visite à Manhattan a permis à Stéphanie Moffatt et à Danny St-Pierre de voir la façon dont le Chelsea Market ou l'Urban Space fonctionnent.

L'emplacement du futur Central, gastronomie Montréal Style est tout indiqué pour rendre hommage à la diversité culturelle que l'on trouve depuis des décennies sur le boulevard Saint-Laurent. «Nous allons tenter de recréer cette merveilleuse mosaïque», ajoute Stéphanie Moffatt.

Outre les 25 espaces prévus pour les restaurateurs, une dizaine de stands seront offerts à des producteurs locaux ou artisanaux. Ouvert de 11h à 23h tous les jours, le Central, gastronomie Montréal Style offrira 700 places aux clients. Ceux-ci pourront s'approvisionner au stand de leur choix avant de retrouver parents ou amis aux nombreuses tables.

«Les foires alimentaires, comme on en voit dans les centres commerciaux, sont souvent des lieux froids, sans personnalité», explique Danny St-Pierre.

«Notre objectif est de créer un espace chaleureux où les gens auront envie de venir en groupe avant ou après un spectacle.»

De nombreuses places sont prévues en terrasse sur les trois artères cerclant l'édifice. «On espère que ces terrasses seront ouvertes le plus longtemps possible au cours de la belle saison», dit Stéphanie Moffatt.

Situé en plein coeur du Quartier des spectacles, le Central est assuré d'un fort achalandage. On évalue à environ sept millions le nombre de festivaliers et de spectateurs qui fréquentent les salles de spectacle ou qui défilent chaque année dans ce secteur. Cela est sans compter la centaine de milliers de travailleurs et les 50 000 étudiants qui donnent vie au quartier.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer