Trop fort le bruit des concerts organisés au parc Jean-Drapeau? Les citoyens peuvent désormais suivre en temps réel l'intensité sonore provenant des spectacles organisés sur les îles Notre-Dame et Sainte-Hélène afin d'en juger.

Pierre-André Normandin LA PRESSE

Les villes de Montréal et Saint-Lambert ont mis en ligne aujourd'hui un site internet diffusant en temps réel les mesures captées par trois sonomètres. Une station météorologique a aussi été implantée, les conditions comme la température et la direction des vents influençant la propagation du bruit.

Le bruit des spectacles générant de nombreuses plaintes des citoyens de Saint-Lambert, un sonomètre a été installé près des maisons de cette municipalité bordant le fleuve. Un autre appareil a été installé près d'Habitat 67, où de nombreux résidents se sont également plaints de l'intensité du bruit durant les concerts. Enfin, un troisième a été installé directement sur le site des spectacles afin de mesurer l'intensité à la sortie.

Les mesures diffusées mardi permettaient de constater que le bruit ambiant généré par la circulation varie de 55dB à 75dB.

Les deux villes disent vouloir utiliser ces données pour trouver des solutions aux problèmes de bruit à mettre en place en 2019.

La mise en ligne de ce site survient alors que débutent sous peu les principaux festivals musicaux générant des plaintes de la part des citoyens de Saint-Lambert et Habitat 67. Les 28 et 29 juillet, le festival Heavy Montréal rassemblera des groupes de rock et «heavy métal». L'événement sera suivi une semaine plus tard, soit du 3 au 5 août, du festival Osheaga. Un autre festival, Île Soniq, aura lieu les 10 et 11 août.