L'organisme de transport EXO, responsable des services de trains de banlieue et d'autobus dans les municipalités des couronnes nord et sud de Montréal, perd son directeur général un peu plus d'un an après sa nomination. Raymond Bachant a remis sa démission pour développer des projets personnels, a appris La Presse.

Mis à jour le 23 juill. 2018
Kathleen Lévesque LA PRESSE

Les membres du conseil d'administration en ont été informés lundi matin. Du même souffle, il a été décidé que Sylvain Yelle, directeur exécutif des opérations autobus et transport adapté, prendra le relais de façon intérimaire.

Raymond Bachant était en fonction depuis mars 2017. Auparavant, il était président de Bombardier Transport.

Ce changement de garde survient alors que EXO - qui est le nouveau nom du Réseau de transport métropolitain - a connu beaucoup de turbulence et qu'une autre vague de perturbations est à prévoir.

Le début de l'année a été particulièrement « éprouvant » de l'aveu même de l'organisme. Au cours des deux premières semaines de janvier, pas moins de 309 retards sur les six lignes de train ont été constatés. Outre ces retards, il y a eu de nombreuses annulations, des problèmes d'aiguillages et des défectuosités mécaniques. Les écarts de température ne seraient pas étrangers aux pannes qui se sont multipliées, avait expliqué l'organisme.

De plus, la construction du train électrique de la Caisse de dépôt et placement, le Réseau express métropolitain, pourrait entraîner la fermeture complète du train de Deux-Montagnes. Depuis avril dernier, le service est interrompu toutes les fins de semaine.