Source ID:; App Source:

Montréal fermera deux usines d'eau

L'élu responsable de l'eau, Sylvain Ouellet (photo) a... (Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

L'élu responsable de l'eau, Sylvain Ouellet (photo) a annoncé ce matin la fermeture des usines d'eau de Dorval et Lachine.

Ivanoh Demers, La Presse

Montréal fermera deux de ses usines d'eau à l'issue d'un projet majeur de révision de son réseau d'alimentation en eau potable. La métropole estime qu'elle économisera ainsi près de 130 millions.

L'élu responsable de l'eau, Sylvain Ouellet a annoncé ce matin la fermeture des usines d'eau de Dorval et Lachine. Leur disparition aura un faible impact sur la capacité de production de Montréal puisqu'elles fournissaient moins de 5% de l'eau bue par les Montréalais.

Pour procéder à leur fermeture, Montréal prévoit un chantier de 10 ans qui coûtera 235 millions. Il prévoit l'aménagement de 23km de conduites principales pour que les secteurs de Dorval et Lachine soient alimentés par les autres usines d'eau de Montréal, soit Atwater, Charles-Desbaillets et Pointe-Claire.

Malgré les investissements majeurs nécessaires, Montréal évalue que la décision sera économique. Sur 60 ans, conserver ces deux usines aurait coûté 390 millions. La facture sur 60 ans pour les fermer reviendra à 264 millions. « Opérer quatre usines plutôt que six est plus économique », a résumé Sylvain Ouellet.

L'élu note que la fermeture de ces deux usines règlera au passage un problème d'arrière-goût qui existait avec l'eau produite, en raison de leur alimentation dans les rapides de Lachine.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer