Source ID:521115; App Source:cedromItem

Une mauvaise odeur qui coûte 1 million

Une forte odeur détectée lors d'un chantier à Verdun a fini par coûter cher à la Ville de Montréal. La métropole devra payer 1 million pour se débarrasser de sols lourdement contaminés découverts lors de la reconstruction du boulevard LaSalle.

En septembre dernier, l'entrepreneur Les Pavages Chenail a entrepris de reconstruire de fond en comble une importante section du boulevard LaSalle. Le chantier destiné à refaire autant les égouts et la conduite d'eau que la chaussée a toutefois été interrompu lorsqu'une forte odeur en provenance des sols excavés a été détectée.

Des analyses ont alors révélé la présence d'un dangereux contaminant, du créosote. Ce produit était anciennement utilisé comme «colle» dans le macadam qui servait de chaussée. Or, il s'agit d'un produit hautement cancérigène et qui est présent sous la chaussée de l'actuel boulevard LaSalle depuis au moins 90 ans, soit avant qu'il soit asphalté, entre 1925 et 1930.

L'arrondissement de Verdun, qui pilote le projet, n'avait pas cru bon tester cette couche de sol au préalable.

En tout, l'entrepreneur devra retirer 8500 tonnes de sols contaminés. Puisque aucune installation ne peut accueillir des matériaux aussi contaminés, ceux-ci devront être envoyés dans un endroit à 165 km de Montréal.

Le retard dans le chantier, les coûts pour disposer des sols contaminés et les mesures de sécurité prises à la suite de la découverte du produit ont fait gonfler de 1 million la facture du projet, qui se chiffre maintenant à 5,8 millions.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer