Source ID:; App Source:

Agrile du frêne: traitements à moitié prix pour les citoyens de Saint-Laurent

Quelque 200 000 frênes publics sur le territoire montréalais... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Quelque 200 000 frênes publics sur le territoire montréalais sont menacés par l'agrile du frêne.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Première montréalaise, l'arrondissement de Saint-Laurent a décidé de faire profiter ses citoyens de son appel d'offres pour combattre l'agrile du frêne. Les propriétaires pourront dès maintenant faire appel à une entreprise certifiée, Arbo Direct, sélectionnée par l'arrondissement.

En août dernier, les cols bleus de Saint-Laurent avaient déjà procédé au traitement préventif des 1357 frênes publics, au coût de 130 000$. Arbo Direct offre l'injection d'un biopesticide, le TreeAzin, à un coût variant de 238$ à 416,50$, selon leur diamètre. «C'est de 40 à 50% moins cher que le tarif habituel», indique Josée Boudreau, porte-parole de l'arrondissement.

On ignore quel est le nombre de frênes sur le domaine privé dans l'arrondissement. Les propriétaires qui croient que leur arbre est rongé par cet insecte exotique venu d'Asie pourront à leur tour avoir droit à ce rabais, a annoncé l'arrondissement ce vendredi. Il ne s'agit pas que d'une question d'argent, explique la porte-parole.

«L'idée est venue pendant une séance d'information en septembre. Les gens étaient très désemparés, ça leur coûtait jusqu'à 1000$ et ils avaient affaire à des firmes non certifiées, parfois même fraudeuses. Là, on garantit aux gens un tarif et un fournisseur de confiance.»

Le traitement au TreeAzin, qui interrompt la mue des larves, est le seul traitement actuellement homologué au Canada. «La recherche se poursuit pour d'autres méthodes, mais l'agrile, lui, n'attend pas», dit Mme Boudreau. Saint-Laurent s'enorgueillit en outre d'être un des deux seuls arrondissements montréalais - avec Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce - à avoir effectué son «plan de foresterie urbaine». Dès 2005, l'administration Tremblay avait pourtant annoncé en grande pompe que cet inventaire des arbres en ville allait être complété pour les 19 arrondissements avant 2010.

Quelque 200 000 frênes publics sur le territoire montréalais sont menacés par l'agrile du frêne. Un sommet tenu en début de semaine réunissant une cinquantaine d'élus et de fonctionnaires n'a pas réussi à imposer un règlement qui serait appliqué à toute l'île.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer