Montréal 4e ville nord-américaine pour la meilleure qualité de vie

Vue sur le centre-ville de Montréal.... (Photo Photos.com)

Agrandir

Vue sur le centre-ville de Montréal.

Photo Photos.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Lise Millette
La Presse Canadienne

Vancouver, Ottawa, Toronto et Montréal trônent au sommet des villes nord-américaines offrant la meilleure qualité de vie, selon la plus récente compilation des données de l'Enquête mondiale sur la qualité de vie menée par la firme Mercer.

À l'échelle mondiale, ce sont des villes européennes qui dominent le classement. Vienne, en Autriche, se hisse au premier rang, suivie de Zurich, en Suisse, Auckland, en Nouvelle-Zélande, et Munich, en Allemagne.

Vancouver, première ville nord-américaine du classement mondial, arrive en cinquième position alors que Montréal glisse au 23e rang des villes où il fait bon vivre. Bagdad, en Irak, ferme la marche sur 460 villes étudiées par Mercer.

Ce classement ne sert pas qu'à faire parader les villes qui se trouvent aux premières positions, mais constitue également une référence pour plusieurs multinationales qui doivent déterminer des primes à leurs employés lorsqu'elles les affectent à des postes à l'étranger.

L'enquête de Mercer permet ainsi d'établir l'allocation de qualité de vie et la prime de mobilité. La première vient indemniser les employés expatriés pour l'écart de qualité de vie entre leur ville d'origine et la ville où ils sont envoyés, alors que la seconde compense simplement pour les inconvénients liés à l'éloignement.

En regardant de plus près les données recueillies, Luc Lalonde, conseiller principal chez Mercer au Canada, conclut que dans l'ensemble, les villes de l'Amérique du Nord, particulièrement celles du Canada, offrent un niveau de qualité de vie élevé et constituent des destinations de travail intéressantes pour les travailleurs expatriés et les entreprises qui les emploient.

Ces avantages se situent au chapitre de l'éventail de biens de consommation et des infrastructures ainsi que des installations récréatives. Parmi les facteurs d'analyse, les relations entretenues avec les autres pays et les bas taux de criminalité contribuent au classement avantageux de plusieurs villes canadiennes.

Les critères considérés pour classer les municipalités les unes par rapport aux autres se fondent sur l'environnement politique et social, l'économie, l'accès aux médias et la liberté des personnes, les soins médicaux et de santé, notamment.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer