La saignée se poursuit à Union Montréal. Cette fois, c'est le conseil d'arrondissement de l'Île-Bizard-Sainte-Geneviève qui quitte en bloc le parti de l'ex-maire Tremblay. Les quatre conseillers d'arrondissement et le maire Richard Bélanger siégeront dorénavant comme indépendants.

Publié le 23 nov. 2012
Karim Benessaieh LA PRESSE

«C'était le passage obligé pour conserver la confiance de nos citoyens, explique M. Bélanger. Tout le monde regarde la télévision... On parle d'allégations, mais on se sentait mal de représenter nos citoyens sous la bannière d'Union Montréal.»

Éric Dugas, Diane Gibb, Christopher Little et François Robert ont suivi leur maire dans cette décision, qui aurait été prise il y a une dizaine de jours. «On n'a pas voulu la rendre officielle à ce moment-là pour ne pas influencer le vote sur la succession du maire, dit M. Bélanger. C'est une décision unanime.»

Avec ce départ, Union Montréal perd un 12e conseiller de la ville depuis deux semaines. Ces élus sont les seuls qui peuvent voter au conseil municipal. Le parti de l'ex-maire Tremblay n'a plus que 23 conseillers sur 64, dont le président. En ce qui concerne les conseillers d'arrondissement, Union Montréal en compte encore 23 sur 38.