L'assemblée du conseil municipal de Mascouche, lundi soir, a de nouveau donné lieu à du chahut et au départ précipité du maire, Richard Marcotte.

Publié le 28 août 2012
LA PRESSE CANADIENNE

Des citoyens réclamant la démission du maire Marcotte, qui a été arrêté pour fraude et abus de confiance en avril dernier, ont perturbé l'assemblée. La tension a monté lorsque l'un d'eux en a été chassé.

Le 9 juillet dernier, le maire s'était présenté pour la première fois depuis son arrestation à la séance du conseil municipal mais là aussi, il l'avait quittée après quelques minutes. Les deux fois, le maire a dû être escorté par des policiers.

En quittant l'hôtel de ville, lundi, Richard Marcotte a dénoncé que les élus n'aient pu s'exprimer répété aux journalistes qui l'entouraient qu'il n'avait toujours pas l'intention de démissionner. Les prochaines élections municipales à Mascouche ne sont prévues qu'en novembre 2013.

Richard Marcotte est soupçonné d'avoir participé à un réseau de partage de contrats municipaux dans cette ville de plus de 40 000 habitants située dans Lanaudière.