Signe indéniable que la saison estivale est bel et bien entamée, le parc Jean-Drapeau à Montréal inaugurait samedi sa plage et son Complexe aquatique.

LA PRESSE CANADIENNE

Et pour souligner l'événement, l'accès aux installations était gratuit à ceux qui voulaient faire une première saucette.

De nombreuses activités étaient également prévues pour toute la famille, notamment des animations, des jeux d'eaux, des compétitions de plongeon et de natation ainsi que des cours de yoga sur surf.

L'an dernier, le parc Jean-Drapeau a accueilli 85 000 visiteurs, un bilan qui fait pâlir de jalousie des citoyens de Québec, qui aimeraient aussi pouvoir se tremper les pieds dans l'eau sans devoir sortir de la ville.

Et pour convaincre les autorités de Québec du bien-fondé d'un tel projet, les membres de la Société des gens de la baignade organisaient samedi après-midi une «manifestation aquatique» au bassin Louise, situé au coeur de la capitale.

Selon un des organisateurs de l'événement, Léonce Naud, le public pourrait bénéficier d'un tel lieu de baignade, qui serait aménagé en parc, plage et marina. Ce «lac urbain» est présentement inaccessible à la population.

La baignade est prévue entre 13h et 14h30.

La semaine dernière cependant, le port de Québec a fait part de son projet de destiner l'ensemble du bassin Louise à un grand développement immobilier.