Afin de réduire les risques d'accident, l'entrée sud de la voie centrale du pont Jacques-Cartier, en direction de Montréal, sera gérée à l'aide de barrières automatisées à compter de jeudi.

Publié le 28 mars 2011
LA PRESSE CANADIENNE

Ouverte aux heures de pointe du matin et du soir, afin de faciliter la circulation dans l'une ou l'autre des directions, la voie centrale du pont alterne en direction nord ou sud selon le sens du trafic. En dehors des heures de pointe, cette voie est souvent fermée.

La Société Les Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI) a observé qu'à l'heure de pointe du soir, lorsque seulement deux voies sont ouvertes en direction de Montréal, certains automobilistes tardaient à effectuer leur changement de voie vers la droite à l'approche sud du pont.

Selon un porte-parole de la Société, Jean-Vincent Lacroix, l'installation des barrières automatisée devrait réduire de façon significative les risques d'accident sur le pont.

La PJCCI estime que ce nouveau dispositif pourrait ralentir la circulation temporairement, le temps que les automobilistes s'habituent à la présence des barrières.

Quant à l'approche nord du pont, un projet similaire est à l'étude avec la Ville de Montréal, puisque l'installation de barrières automatisées se ferait à la fois sur le territoire de la municipalité et celui de la Société.

Près de 35,8 millions de véhicules empruntent annuellement le pont Jacques-Cartier, comparativement à environ 60 millions pour le pont Champlain.