Le Théâtre de Quat'Sous, entièrement refait à neuf, fait l'objet d'une poursuite intentée lundi à la Cour supérieure par le maître d'oeuvre des travaux, qui réclame la vente du théâtre de l'avenue des Pins, à Montréal.

Anabelle Nicoud LA PRESSE

D'après la requête, le Théâtre de Quat'Sous doit toujours près de 750 000$ au Groupe Aecon Québec à la suite des importants travaux qui ont vu la démolition puis la reconstruction de ce théâtre historique de Montréal.

Le Théâtre a d'abord reconnu devoir cette somme avant de changer d'avis, dit la requête. Le litige entre l'entreprise de construction et l'institution culturelle porte sur le solde à régler: 590 000$ selon le Quat'Sous, 750 000$ selon Aecon.

Dans l'impasse, Aecon réclame la mise en vente de l'immeuble, à son bénéfice. Joint par La Presse, le cabinet d'avocats qui représente Aecon ne croit pas que la vocation culturelle de l'immeuble empêche sa mise en vente. Les avocats attendent la réponse du Quat'Sous.

La Presse n'a pu joindre la direction du Quat'Sous hier, mais d'après Rue Frontenac, le premier média à avoir rapporté l'affaire hier, le Théâtre de Quat'Sous entend contester la requête d'Aecon.

À Québec, le différend entre le Quat'Sous et Aecon est connu. «On comprend que des démarches ont été entreprises et on va suivre l'évolution de la situation, mais on ne peut pas commenter l'affaire davantage», dit Annie Le Gruyec, de la direction des communications du ministère de la Culture.

Le Théâtre de Quat'Sous n'est pas la seule institution montréalaise à subir d'importants travaux. Le Théâtre d'Aujourd'hui, le Théâtre Denise-Pelletier ou encore le Théâtre du Nouveau Monde ont aussi des rénovations au programme.

Le Théâtre de la Licorne doit, tout comme le Quat'Sous, être entièrement démoli pour être reconstruit et agrandi. Le directeur général de la Licorne, Denis Bernard, affirme que les travaux commenceront au mois d'août et seront terminés au 31 mars 2011. «On espère que les difficultés du Quat'Sous resteront un cas isolé», dit M. Bernard.