Source ID:8361423; App Source:DAM

Vision Montréal gagne sa première élection partielle

L'environnementaliste Chantal Rouleau a été élue hier soir... (Photo: David Boily, La Presse)

Agrandir

L'environnementaliste Chantal Rouleau a été élue hier soir mairesse de l'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles.

Photo: David Boily, La Presse

Vision Montréal a gagné sa première élection partielle. L'environnementaliste Chantal Rouleau a été élue hier soir mairesse de l'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles. Elle succède ainsi au maire Joe Magri d'Union Montréal, le parti de Gérald Tremblay, qui avait quitté son poste en mars pour des raisons de santé.

Mme Rouleau l'emporte avec 40,69% des votes, devant la candidate d'Union Montréal, la femme d'affaire Barbara Pisani (34,90%), et la conseillère municipale de Projet Montréal, Colette Paul (17,45%). L'ancien conseiller municipal André Bélisle, qui se présentait comme indépendant, arrive dernier (6,96%).

 

Il s'agit d'une revanche pour la nouvelle mairesse. En novembre dernier, Chantal Rouleau avait récolté 36% des votes, terminant deuxième derrière Joe Magri (41%). Thérèse Deschambault de Projet Montréal avait terminé troisième (20%).

Mme Rouleau indique que l'intégrité et la transparence ont été deux enjeux clés de la campagne. «Les citoyens nous ont transmis un message clair: un changement est nécessaire et ils veulent désormais que leur arrondissement soit géré par des politiciens intègres et transparents. Le résultat de l'élection d'aujourd'hui reflète la confiance que les citoyens ont dans le leadership de l'Équipe Harel-Vision Montréal», a-t-elle déclaré.

Hier soir, le taux de participation était de seulement 15,46% (résultats après le dépouillement de 360 des 364 bureaux de vote). Mme Pisani d'Union Montréal s'est dit déçue de sa défaite, mais encore plus déçue du faible taux de participation. «Les gens sont fatigués de ce qu'ils voient en politique, et ils semblent malheureusement avoir perdu la foi, a-t-elle estimé. C'est très dommage. Quand seulement 15% des citoyens votent, personne ne gagne.» Selon elle, ce climat ne découle pas des récentes controverses entourant le maire Gérald Tremblay. «Union Montréal est un parti extraordinaire», a-t-elle lancé.

L'arrondissement de Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles est situé dans la circonscription de l'ex-ministre libéral Tony Tomassi, expulsé du caucus pour avoir utilisé une carte de crédit appartenant à la firme de sécurité BCIA. L'ex-maire Joe Magri était un ami d'enfance de M. Tomassi. En 2008, il avait obtenu une subvention pour construire deux garderies privées. Le député Nicolas Girard a révélé qu'un des projets de M. Magri avait été mal évalué par le Ministère.

En janvier, le maire Magri avait publié des annonces pour vendre des maisons dans le Corriere italiano. Or, son permis d'agent immobilier était suspendu.

 




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer