Source ID:; App Source:

Labonté: Montréal ne doit plus rester «assis sur le banc»

Benoit Labonté lors du congrès de son parti,... (Photo Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Benoit Labonté lors du congrès de son parti, dimanche.

Photo Robert Skinner, La Presse

(Montréal) S'il devient maire de Montréal le 1er novembre, le chef de Vision Montréal, Benoit Labonté, réorganisera les arrondissements, tentera d'amener l'Expo 2020 dans la métropole et éliminera la Société d'habitation et de développement de Montréal (SHDM).

Réalisera-t-il ses voeux? Pour cela, il faudra rassembler. Hier, il n'y avait qu'une maigre assistance -à peine 200 personnes- dans l'amphithéâtre de l'Université Concordia, lors du congrès de son parti.

Rien à voir avec le lancement flamboyant de sa campagne l'an dernier à la SAT ou sa victoire à la chefferie en mai 2008 à la TOHU. Et ce, malgré la publicité de Vision Montréal dans le réseau de transport public et la possibilité de s'inscrire au congrès sur l'internet.

M. Labonté croit toutefois que les Montréalais diront non à un troisième mandat du maire Tremblay car ils sont «déçus de voir les projets tomber les uns après les autres, ne jamais démarrer ou être constamment reportés».

«Pendant huit ans, Gérald Tremblay a géré Montréal sans plan de match, assis sur le banc, à regarder Québec et Vancouver se faire des passes et marquer des buts contre nous, alors qu'il était encore en train de lacer ses patins, a lancé M. Labonté. Je ne serai pas celui qui laissera un Cirque du Soleil partir pour Québec, par manque de leadership et de vision. C'est fini le temps où Montréal se fait sortir en quatre matchs par Toronto, Québec et Vancouver!»

L'ex-ministre péquiste Louise Harel et David Hanna, professeur à l'UQAM, ont apporté, hier, leur soutien à l'idée de M. Labonté de tenter d'obtenir la tenue de l'Expo 2020 à Montréal. Mme Harel a aussi répété qu'elle n'a pas d'ambition politique à Montréal, si ce n'est de demander aux candidats qu'ils s'engagent à réformer la structure de la métropole, désorganisée selon elle.

Le chef Labonté propose par ailleurs d'augmenter les budgets des arrondissements et de renforcer la ville centre en centralisant certaines activités comme le déneigement, la circulation, les grands projets et le développement économique. Il a aussi promis d'enterrer la SHDM et de «ramener ses actifs et ses activités à l'intérieur des services de la Ville».

Il promet enfin de rétablir le lien de confiance avec les citoyens, en ces temps où l'éthique, l'intégrité des élus et des fonctionnaires ainsi que le manque de transparence en milieu municipal font les manchettes.




À découvrir sur LaPresse.ca

  • Michèle Ouimet | Vision locale

    Michèle Ouimet

    Vision locale

    Si je n'avais pas pris un café espresso bien tassé, je n'aurais jamais survécu à ma journée. »

La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer