Source ID:; App Source:

Une heure de pointe matinale en pleine fin de semaine

Après avoir mis une heure pour traverser le... (Photo: Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Après avoir mis une heure pour traverser le pont Jacques-Cartier en plein après-midi hier, les automobilistes en provenance de la Rive-Sud n'étaient pas au bout de leurs peines une fois rendus sur la rue De Lorimier.

Photo: Bernard Brault, La Presse

Ils se seraient crus à l'heure de pointe matinale... un samedi après-midi. Certains automobilistes de la Rive-Sud ont mis plus d'une heure pour traverser les ponts, hier, premier jour des travaux majeurs au pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine.

«La 132 est bloquée jusqu'au pont-tunnel», a soupiré Jean-Philippe Bernier, qui rentrait chez lui de Boucherville.

Il a mis une heure pour faire une balade qui lui prend normalement un quart d'heure. À sa sortie du pont, coin Ontario et De Lorimier, il cachait mal son exaspération.

 

Le trajet Candiac-Montréal a pris plus d'une heure à Annabelle et son ami. «On a évité le pont Champlain parce qu'il était très bloqué, relate la jeune conductrice. Mais, avoir su, on l'aurait pris parce que ça a pris une éternité par Jacques-Cartier.»

Derrière son Acura, des centaines de voitures et de camions faisaient la queue à la sortie du pont Jacques-Cartier. La file semblait presque immobile, même si un policier actionnait manuellement le feu de circulation pour permettre aux véhicules de passer en plus grand nombre.

Au plus fort de la congestion, peu avant 18h, les bouchons engorgeaient plusieurs kilomètres de la route 132, qui longe le fleuve sur la Rive-Sud. L'accès au pont Jacques-Cartier était refoulé sur le boulevard Taschereau jusqu'à la rue Desaulniers. Et sur l'autoroute 10, qui mène au pont Champlain, c'était pare-chocs à pare-chocs jusqu'au boulevard Milan.

«Finalement, j'ai eu droit à une heure de pointe semblable à ce qu'on voit en semaine», a résumé Lynda Piché, chroniqueuse à la circulation à la station Info-690.

Et le calvaire des voyageurs ne fait peut-être que commencer. Le ministère des Transports a lancé hier un important chantier au pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine. Pendant six fins de semaine, des travailleurs remplaceront la dalle supérieure des bassins de rétention des eaux, situés à chacune des extrémités du tunnel.

Le tunnel sera fermé en direction de Montréal aujourd'hui, le week-end prochain, et la fin de semaine du 15 mai. Il sera fermé en direction de la Rive-Sud les fins de semaine du 1er, du 8 et du 22 mai.

Pour éviter les bouchons, le Ministère a lancé une campagne médiatique au cours des derniers jours. Il a aussi multiplié les affiches le long des routes, ouvert une seconde voie sur le pont Victoria et coordonné ses efforts avec les municipalités pour éviter que d'autres travaux n'alourdissent la circulation davantage. «Le pont Jacques-Cartier a été proposé comme principale voie de détournement pour les gens qui ne peuvent emprunter le tunnel La Fontaine, explique la porte-parole Nicole Ste-Marie. C'est pour cela qu'on a eu une congestion particulière aujourd'hui.»

Les autorités tenteront d'améliorer leur plan de match au cours des prochaines fins de semaine. Une troisième voie a notamment été ouverte aux automobiles sur le pont Jacques-Cartier.

 




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer