Source ID:; App Source:

Le Ben's fera place à un hôtel

Un hôtel de 16 étages remplacera le fameux... (Photo: David Boily, La Presse)

Agrandir

Un hôtel de 16 étages remplacera le fameux délicatessent Ben's, qui a fermé ses portes en 2006. La forme du futur édifice demeurera arrondi sur le coin, avec du verre clair en façade sur les premiers niveaux afin de marquer le coin de la rue et de souligner l'unité des hauteurs dans le secteur.

Photo: David Boily, La Presse

Un imposant hôtel de 16 étages, doté de 122 chambres et d'un stationnement intérieur de 42 places, sera érigé à la place du défunt délicatessen Ben's, du boulevard De Maisonneuve. Une fois le vieil édifice démoli, il ne restera plus du mythique restaurant que son enseigne rouge écarlate transformée en sorte de sculpture avec texte commémoratif, a appris La Presse.

La direction de l'aménagement urbain de l'arrondissement de Ville-Marie a octroyé un permis de construction, hier, à la corporation immobilière Sidev, dirigée par Sam Benatar. L'homme d'affaires est également derrière le projet de construction, qui stagne depuis des mois, à l'emplacement de l'ancien Spectrum, au centre-ville.

 

Dans un dossier décisionnel signé par le directeur de l'aménagement urbain de Ville-Marie, Pierre Sainte-Marie, on apprend que le futur «Hôtel Saint-Martin» dépassera d'au moins six mètres les hauteurs permises à l'intersection De Maisonneuve et Mansfield. Il apparaît aussi que la couleur «terre» du futur édifice s'apparentera à celle des Cours Mont-Royal, édifice voisin, à l'ouest.

Au rez-de-chaussée, actuellement occupé par l'ancien restaurant de style Art déco pour lequel un permis de démolition et d'excavation a déjà été approuvé, il est prévu de construire un autre restaurant avec, lui aussi, des portes d'accès séparées. La forme du futur édifice demeurera arrondie sur le coin, avec du verre clair en façade sur les premiers niveaux, afin de marquer le coin de rue et de souligner l'unité des hauteurs dans le secteur.

Le promoteur Sam Benatar n'a pas rappelé La Presse, hier. Selon les informations obtenues, le Conseil consultatif d'urbanisme (CCU) de l'arrondissement aurait demandé au promoteur de fournir une deuxième version du texte commémoratif approuvé par la famille du fondateur du restaurant de smoked meat, Ben Kravitz.

Son établissement, fondé au début du siècle dernier, avait fermé ses portes en 2006 après un long conflit de travail. L'organisme Héritage Montréal, de même que plusieurs citoyens, avaient réclamé en vain un statut patrimonial pour l'ancien délicatessen.

Comme il s'agit d'une décision déléguée au CCU, les élus de l'arrondissement n'ont pas été consultés sur le projet de démolition, d'excavation, puis de construction d'un hôtel. Les deux membres de l'équipe du maire Tremblay, Sammy Forcillo et Catherine Sévigny, ne siègent pas à ce comité. Le projet a donc passé par le président, Karim Boulos, du parti Vision Montréal, dont le chef est Benoit Labonté, maire de Ville-Marie.

En fin d'après-midi, hier, le maire Labonté n'avait toujours pas rappelé La Presse. Il avait passé la journée à demander des comptes au maire de Montréal concernant les vacances hivernales de l'ancien président du comité exécutif, Frank Zampino, sur un yacht de luxe. Labonté devait ensuite assister à une réunion d'urgence.

Pour joindre notre journaliste: sara.champagne@lapresse.ca

 




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer