Source ID:; App Source:

Tramway à Montréal: Bergeron investira un milliard

Maintenant que la Ville de Montréal a réservé une somme supplémentaire de 5... (Image fournie par Projet Montréal)

Agrandir

Image fournie par Projet Montréal

Maintenant que la Ville de Montréal a réservé une somme supplémentaire de 5 millions pour lancer des études sur le futur réseau du tramway, le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, craint qu'on oriente mal ce projet pour lequel il investirait un milliard de dollars d'ici 2012 s'il est élu maire l'an prochain.

Pour M. Bergeron, cet investissement est réaliste quand on considère la santé financière de la Ville et les dépenses de la municipalité dans les infrastructures chaque année. Projet Montréal ne réduirait pas les taxes mais investirait dans la qualité de vie, dit-il. «Avec le tramway, nous avons une obligation de résultat, dit-il. Nous n'avons pas droit à l'erreur. Car si les premiers kilomètres à être réalisés ne sont pas à la hauteur des attentes, c'est le concept même du réseau de tramway qui serait remis en cause.» Urbaniste de profession, M. Bergeron a expliqué en conférence de presse mercredi matin qu'il veut s'assurer «que les études d'implantation du tramway sur des artères telles René-Lévesque ou Notre-Dame Est soient lancées sur des bases saines».

Il pense que le tramway ne doit pas être au milieu de la chaussée, «comme dans les années 50». «C'est ce concept-là qui a tué le tramway à Montréal», ajoute-t-il.

«Les rues de Montréal sont assez larges pour qu'on puisse pratiquement partout implanter le tramway en maintenant l'accessibilité automobile, dit-il. Mais une insertion adéquate et harmonieuse du tranway dans la ville entraîne forcément une importante réduction de la place présentement dévolue à l'automobile.» M. Bergeron trouve que le concept actuel de l'AMT ou du plan de transport de Montréal a pour conséquence de réduire l'espace réservé aux piétons. Il estime que le tramway doit être placé près des trottoirs pour assurer une sécurité maximale des piétons mais aussi des cyclistes qui emprunteraient une piste cyclable placée entre les rails du tramway et la chaussée réservée aux autos.

Projet Montréal propose aussi que le terre-plein central largement fleuri soit assez haut et large (2 m) pour dissuader les piétons de traverser ailleurs qu'aux intersections.

En montrant la maquette qu'il propose, M. Bergeron a dit qu'il n'y a pas de raison que la ligne de tramway qui emprunterait le boulevard René-Lévesque ne se rende pas en direction est jusqu'à Pointe-aux-Trembles et «pourquoi pas jusqu'à Joliette».

M. Bergeron estime à 50 millions du km la réalisation d'un tramway sur le bd René-Lévesque au plus tard en 2012 alors que 25 km de tramway seront réalisés...si Projet Montréal remporte les prochaines élections.

Pour l'avenue du Mont-Royal, Richard Bergeron souhaite un tramway qui partirait de la station de métro Mont-Royal avec une circulation automobile à sens unique en direction ouest et en direction est à partir de la place du métro. L'artère n'aurait plus de places de stationnement que du côté sud de l'avenue et les tramways circuleraient dans les deux sens du côté nord.

Mais M. Bergeron ajoute que si la population le souhaite, on pourrait tout bonnement enlever la circulation automobile de l'avenue de Mont-Royal, ce qui coûtera 20 millions de moins que le scénario précédent qu'il évalue à 100 millions.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer