Les gens de l'époque ne s'en sont pas douté, mais une éruption volcanique survenue au Pérou en 1600 a manifestement provoqué pendant deux ans un climat plus froid, en Europe et en Asie.

AGENCE SCIENCE PRESSE

En envoyant des tonnes de particules dans l'atmosphère, le mont Huaynaputina a empêché une partie des rayons du soleil d'atteindre la surface, faisant baisser la température, juste assez pour nuire aux récoltes en Russie et entraîner une famine l'hiver suivant. Et les ronds des arbres révèlent que l'hiver 1600-1601 fut, dans l'hémisphère nord, le plus froid pendant des siècles.

Un tel phénomène est déjà connu des météorologues : l'éruption du Pinatubo aux Philippines, en 1991, serait responsable d'une baisse moyenne des températures de 0,4 degré pendant les mois qui ont suivi. Mais c'est la première fois qu'on peut établir de tels liens aussi loin dans le passé...