Un dauphin robotisé mis au point par les artisans derrière les succès hollywoodiens Free Willy, The Abyss et Deep Blue Sea pourrait bien être la solution pour mettre fin à la captivité d'animaux marins dans des parcs thématiques.

Maryse Tessier
Maryse Tessier La Presse

L'entreprise Edge Innovations a été active dans le domaine cinématographique au début des années 90. Alors que les studios se tournent maintenant vers des images générées par ordinateur (CGI), Edge Innovations a choisi de se tourner vers les parcs thématiques.

Le dauphin, qui pèse 250 kg et mesure huit pieds et demi, est fait de silicone de qualité médicale. Le prix d'un dauphin oscille entre 3 et 5 millions de dollars.

Les médias ont rapporté cet été que les dauphins robotisés de l'entreprise allaient prendre la place de vrais dauphins dans un parc thématique en Chine, qui est actuellement en construction.

Selon des statistiques, plus de 3000 dauphins et baleines vivent en captivité. Le documentaire Blackfish, sorti en 2013, avait d'ailleurs fait la lumière sur les conditions de vie d'une orque du parc Sea World, incitant ainsi plusieurs pays à interdire les dauphins et les baleines en captivité.

-Avec Reuters