Québec mettra fin aux aides financières versées pour l’acquisition d’autobus fonctionnant uniquement à l’essence ou au diesel. Les sommes allouées serviront à favoriser l’électrification des transports en commun un peu partout au Québec.

Janie Gosselin Janie Gosselin
La Presse

Le ministre des Transports François Bonnardel a annoncé jeudi la bonification du Programme d’aide aux immobilisations en transports en commun de la Société des infrastructures locales du Québec.

L’aide financière servira à l’électrification des véhicules de sociétés de transport et à l’adaptation de leurs infrastructures. Le programme annoncé mise sur un nouveau taux d’aide à 95 % pour les projets permettant de soutenir l’électrification. Les municipalités régionales de comté (MRC) offrant des services de transports collectifs seront dorénavant éligibles à l’aide.

Le programme est en partie financé par le Fonds de la taxe sur l’essence du gouvernement fédéral.