Katrina catégorie 5. Sandy catégorie 3. Harvey catégorie 4. Ces noms sont désormais célèbres, mais d’où viennent-ils?

La Presse

On a commencé à donner des noms aux ouragans au XIXe siècle.

À l’époque, on leur donnait le nom du saint patron du jour.

Dans les années 1950, le service météorologique américain a systématisé le baptême des cyclones tropicaux dans l’Atlantique Nord en utilisant des prénoms de femmes. En 1979, une alternance annuelle entre prénoms masculins et féminins a été instituée dans le bassin atlantique. Aujourd’hui, c’est l’Organisation météorologique mondiale (OMM) qui gère les listes de noms utilisés pour baptiser les ouragans dans l’Atlantique.

L’OMM utilise d’autres listes de noms pour le Pacifique. Si plus de 21 cyclones tropicaux étaient baptisés lors d’une même saison, d’autres prénoms seraient utilisés en utilisant l’alphabet grec.

Un nom est retiré des listes quand un ouragan se révèle particulièrement meurtrier ou destructeur.