La trottinette est peut-être moins dommageable pour l’environnement que la voiture. Toutefois, leur impact environnemental est plus important que l’on pourrait penser.

La Presse

« Il est vrai que les trottinettes n’ont pas de tuyau d’échappement, mais pensez à tout ce qui est requis pour que le véhicule soit prêt, chargé et disponible pour votre utilisation », indique Jeremiah Johnson, de l’Université de la Caroline du Nord.

En 2018, 38,5 millions de déplacements à l’aide de ce mode de transport ont été enregistrés dans le monde.

Un seul kilomètre en trottinette électrique émet 202 grammes de dioxyde de carbone.

À titre de comparaison, la même distance en cyclomoteur, ou « scooter », en produit 119 g.

Un seul kilomètre en autobus (82 g), en vélo (8 g) ou à pied (0 g) est aussi moins dommageable.