Source ID:; App Source:

La moitié des hardes de caribous en déclin

Le gouvernement fédéral a l'intention de publier jeudi un rapport qui indique... (Photo: PC)

Agrandir

Photo: PC

Steve Rennie
La Presse Canadienne
Ottawa

Le gouvernement fédéral a l'intention de publier jeudi un rapport qui indique que la moitié des hardes de caribous des bois au Canada sont en déclin et qu'elles pourraient disparaître au cours du prochain siècle, a appris La Presse Canadienne.

La découverte selon laquelle 29 des 57 hardes identifiées ne sont pas en mesure de se reproduire suffisamment pousse les caribous des bois un peu plus près du statut d'espèce en voie de disparition.

Certaines des parties de ce rapport très technique de 300 pages démontrent que les hardes de caribous sont plus susceptibles de connaître un déclin dans le nord de l'Alberta et de la Saskatchewan de même que dans les Territoires du Nord-Ouest.

Un boum dans le secteur des ressources naturelles telles que le pétrole et le gaz a propulsé le développement industriel dans ces régions du pays, perturbant ainsi l'habitat des caribous.

Les conclusions du rapport donnent au gouvernement de Stephen Harper l'occasion de proposer un plan de sauvetage national pour les caribous des bois.

Elles aideront également à la préparation d'un autre rapport, celui-ci effectué par le Comité sur la situation des espèces en péril au Canada, un groupe consultatif qui détermine les espèces en danger de disparition.

Le ministre fédéral de l'Environnement, Jim Prentice, peut accepter les recommandations, les rejeter ou les renvoyer devant le comité pour qu'elles soient davantage étudiées.

Les caribous des bois sont considérés comme une espèce menacée depuis mai 2002. Il y en a environ 36 000 à travers le Canada.

Le rapport a été préparé par le ministère fédéral de l'Environnement avec l'aide d'un groupe consultatif scientifique de 18 personnes. Des groupes environnementaux et des universitaires y ont également participé.

Le rapport devrait être publié sur un site Internet gouvernemental un jour avant le long congé de la fin de semaine de Pâques.

Un porte-parole du ministre Prentice a toutefois insisté pour dire que le gouvernement ne tente pas d'escamoter les mauvaises nouvelles.

«Il sera (affiché) très bientôt, et je vous prie de ne pas présumer que nous avons tenté de cacher quelque chose», a écrit Frédéric Baril dans un courriel.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer