Source ID:; App Source:

Le «Spiderman français» escalade un immeuble pour le climat

Le «Spider man» français... (Photo: Reuters)

Agrandir

Le «Spider man» français

Photo: Reuters

Agence France-Presse
Londres

Le grimpeur Alain Robert, surnommé le «Spiderman français», a escaladé jeudi le siège des Lloyd's à Londres pour défendre le climat avant d'être interpellé par la police, a indiqué à l'AFP un porte-parole du syndicat d'assurance.

«Un homme a escaladé le bâtiment aux alentours de midi. Il n'est pas resté très longtemps et est redescendu de lui-même», a expliqué cette source. «La police avait installé un cordon de sécurité pendant qu'il descendait et il a été emmené», a-t-il ajouté.

«Je pense qu'il s'agit de l'homme surnommé Spiderman, Alain Robert», a précisé le porte-parole.

Un porte-parole de Scotland Yard a indiqué qu'«un homme a été interpellé pour violation aggravée de propriété à l'immeuble des Lloyd's», sans en révéler l'identité comme à son habitude en l'absence d'inculpation.

«Il a été placé en détention dans un poste de police», a-t-il ajouté.

Le grimpeur urbain a atteint le 9e étage de l'immeuble, qui en compte 14 et mesure 88 mètres de hauteur, avant de dérouler une banderole jaune prévenant qu'il restait «100mois» pour sauver le monde.

Alain Robert est célèbre pour ses ascensions illégales d'édifices urbains sans matériel d'assurage. Son premier «vrai» gratte-ciel remonte à 1994. Il était alors monté en haut de la tour de la CitiBank à Chicago.

Depuis, il a escaladé une centaine d'édifices dans le monde. Ses ascensions lui sont souvent «commandées» par des entreprises ou des associations. «Fin mars 2010, je vais escalader la Burj Dubaï (la plus haute tour du monde, en cours d'achèvement, ndlr). C'est une commande de la Fox, qui veut faire deux heures de direct sur moi», a-t-il commenté.

Il avait déjà escaladé l'immeuble des Lloyd's en mai 2003 dans le cadre de la promotion du long-métrage «Spiderman».

L'immeuble de 14 étages des Lloyd's, dessiné par l'architecte Richard Rogers --également dans l'équipe qui a conçu le centre Pompidou à Paris--, est l'un des bâtiments les plus originaux de la capitale car sa façade est constituée d'un squelette de tuyauteries en métal, laissant voir le ballet des ascenseurs.




Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer