Source ID:bb29c66c-8d79-44d5-a6f7-d3a21067d9ae; App Source:alfamedia

Montérégie: Pierre Moreau et Lucie Charlebois battus

La Montérégie et le sud de Montréal ne sont pas entièrement passés aux mains de la Coalition avenir Québec (CAQ), mais presque. Alors que le Parti libéral (PLQ) y perd des poids lourds comme Pierre Moreau et Lucie Charlebois, le Parti québécois (PQ) y échappe des circonscriptions historiques, dont certaines qu'il détenait depuis aussi loin que 1976.

Parmi les rares rescapés libéraux se trouve Gaétan Barrette, dans la circonscription de La Pinière, qui a réussi à maintenir une confortable avance sur la caquiste Sylvia Baronian. Dans la circonscription voisine de Laporte, la libérale Nicole Ménard conserve aussi son siège avec une bonne avance, et la circonscription de Vaudreuil, à l'ouest de Montréal, reste entre les mains du PLQ grâce à un gain confortable de la députée sortante Marie-Claude Nichols. 

Chez les péquistes, la débandade aurait été totale n'eût été la circonscription de Marie-Victorin, que Catherine Fournier tenait par quelques centaines de voix au moment de publier. Mme Fournier, qui avait pourtant été élue avec plus de 50 % des voix lors des élections complémentaires de 2016, menait une lutte serrée face à la caquiste Martyne Prévost. 

Le PQ s'est effondré dans Taillon, qui est tombée aux mains du caquiste Lionel Carmant, neurologue spécialiste de l'épilepsie chez les enfants. Cette circonscription avait été remportée par nul autre que René Lévesque lors des élections générales du 15 novembre 1976, et est restée un château fort du parti pendant plus de 40 ans. 

Résultats des élections Québec 2018

Pour voir les résultats sur un appareil mobile, cliquez ici

La CAQ remporte aussi Verchères, ancienne circonscription de Bernard Landry, qui votait bleu depuis 1976. Suzanne Dansereau, ancienne mairesse de Contrecoeur, a réussi à y déloger l'ancien ministre de la Sécurité publique Stéphane Bergeron, une figure bien connue du PQ. 

C'est aussi sans grande surprise que la circonscription de Vachon passe aux mains du policier Ian Lafrenière, candidat-vedette de la CAQ qui a occupé la direction des communications du Service de police de la Ville de Montréal pendant des années. 

La députée sortante de Vachon, Martine Ouellet, devenue indépendante après être devenue chef du Bloc québécois au fédéral, avait décidé de ne pas se représenter après son départ forcé de l'ancien parti de Gilles Duceppe. 

Le PQ perd aussi Saint-Jean aux mains de la CAQ, qui y a pourtant connu une campagne tumultueuse. C'est dans cette circonscription que le candidat Stéphane Laroche, propriétaire du bar O'Bock, s'est fait larguer par François Legault. Un article de La Presse canadienne avait révélé qu'il y avait accueilli des mineurs à plusieurs reprises et qu'il avait négligé de se conformer aux exigences sur l'équité salariale. Stéphane Laroche a été remplacé in extremis par l'ancien animateur de RDI Louis Lemieux, qui l'a emporté confortablement devant le député péquiste sortant Dave Turcotte. 

La caquiste Danielle McCann, pressentie comme potentielle ministre de la Santé dans le gouvernement Legault, l'a facilement emporté dans Sanguinet sur le député péquiste sortant Alain Therrien. 

DÉFAITES LIBÉRALES

Juste à l'ouest, dans Châteauguay, l'ex-ministre des Ressources naturelles Pierre Moreau s'efface devant Marie-Chantal Chassé, de la CAQ, une chef d'entreprise du secteur aéronautique. Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Santé et responsable de la région de la Montérégie, perd sa circonscription de Soulanges aux mains de la caquiste Marilyne Picard, ancienne porte-parole du mouvement Parents jusqu'au bout et mère de cinq enfants.




À découvrir sur LaPresse.ca

La liste:-1:liste; la boite:2512870:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer