Un nouveau sondage d'intentions de vote démontre que les choses se corsent pour la Coalition avenir Québec (CAQ), à moins de deux semaines des élections générales.

Mis à jour le 18 sept. 2018
LA PRESSE CANADIENNE

La consultation menée vendredi et samedi derniers par Mainstreet place maintenant le Parti libéral (PLQ) à égalité avec la CAQ.

Le sondage mené pour Le Soleil auprès de 1665 personnes accorde 29,1 % des intentions de vote à la CAQ, après répartition des indécis, et 28,6 % au Parti libéral. L'écart de 0,5 % est bien inférieur à la marge d'erreur de 2,4 %.

Le Parti québécois (PQ) suit avec 21,5 % d'appui, devant Québec solidaire avec 17,1 % des intentions de vote.

Le sondeur de Mainstreet, Steve Pinkus, observe toutefois que le recul de la CAQ n'est pas suffisant pour remettre en question la victoire que tous lui prédisent, à cause de la force que le parti conserve chez les francophones. Ces derniers appuient la CAQ à 33 % et le PQ à 24 %.

Par conséquent, si l'élection avait lieu aujourd'hui, la CAQ gagnerait probablement à cause de la distribution de ses votes, d'après le sondeur.

Steve Pinkus estime que la course ne s'est pas resserrée à cause d'une remontée des libéraux, mais parce que la CAQ a perdu du terrain.

Quant à la performance des chefs au débat télévisé de la semaine dernière, les répondants au sondage soutiennent que le chef du PQ, Jean-François Lisée, en est sorti vainqueur, à 22,3 %, devant le chef libéral Philippe Couillard, à 17,2 % et le leader de la CAQ, François Legault, à 16,6 %. Cependant, près de 32 % des gens n'avaient pas d'opinion sur le débat ou ne l'avaient pas regardé.