Philippe Couillard juge son plan d'augmenter à 100 000 le nombre de voitures électriques à circuler au Québec d'ici 2020 « très ambitieux », et ce, même si le nombre d'automobiles et de camions légers atteignait déjà 4,7 millions l'an dernier sur les routes de la province.

Mis à jour le 17 sept. 2018
Hugo Pilon-Larose LA PRESSE

Le chef du Parti libéral a dévoilé lundi son plan environnemental en matière de voitures électriques. Il entend « bonifier de 1000 $ le soutien pour l'achat d'un véhicule électrique » d'ici 2020 et « augmenter de 200 $ le soutien pour l'achat d'une borne à domicile avec un rabais atteignant » au maximum 800 $.

« Le coût de l'inaction est beaucoup plus élevé que celui de l'action et il y a urgence d'agir », a plaidé M. Couillard lors d'un point de presse à Montréal. Il a précisé qu'il y avait actuellement 31 000 voitures électriques ou rechargeables immatriculées au Québec. 

« Les habitudes d'une population ne changent pas en claquant des doigts ou avec un coup de baguette magique. Les habitudes vont s'accélérer dans la bonne direction à partir du moment où l'on déploie [entre autres] l'infrastructure de recharge », a-t-il dit. 

Philippe Couillard se défend toutefois de faire du clientélisme politique, alors qu'il affirme qu'il y a « urgence d'agir » pour freiner les changements climatiques, mais que son équipe appuie le projet de construire un nouveau troisième lien routier en Québec et Lévis. Ce nouveau lien routier pourrait à terme encourager certains usagers de la route à utiliser davantage leur voiture. 

« Depuis le début, j'ai indiqué que le projet [du troisième lien] n'était acceptable que s'il intégrait une vision large du transport collectif (...) qui connecte la Rive-Sud de Québec avec le nouveau réseau de transport structurant [de la capitale] », s'est justifié le premier ministre sortant.

« Il faut démontrer qu'on est conscient des enjeux de congestion à Québec, mais on sait très bien qu'on ne peut régler la congestion [routière] uniquement qu'avec de nouvelles routes », a-t-il poursuivi.