Depuis le début de la campagne, François Legault est sans aucun doute le chef le plus présent sur le réseau social Twitter.

Publié le 19 août 2012
Philippe Teisceira-Lessard LA PRESSE

La chef caquiste se dispute, discute et débat avec des dizaines d'internautes. Trop, d'ailleurs, au goût de certains.

Dimanche, c'est sa présence massive sur Twitter quelques heures avant le Débat des chefs qui a déclenché des questionnements.

«Fascinant que [François Legault] ait autant de temps pour twitter mais pas pour se pointer au p[oin]t de presse qu'il a convoqué!», a écrit Éric Gamache, attaché de presse de l'aile parlementaire du Parti québécois. Il faisait référence à une conférence de presse animée par Jacques Duchesneau dimanche matin.

«Comme tu sais Éric, je n'ai pas l'habitude de ne pas être bien préparé, surtout pour les chiffres...», lui a répliqué le politicien. «Je twitte pendant mes pauses "d'étude"», a-t-il ajouté.

François Legault en est à sa première expérience dans un débat des chefs. Jean Charest participera à l'exercice pour la septième fois, si on inclut ses débats au fédéral.

Par ailleurs, M. Legault a semblé vouloir faire baisser le poids des attentes qui repose sur ses épaules. Un internaute du nom de Carl Tremblay, qui se décrit comme un mécanicien industriel, a gazouillé: «Ce soir deux politiciens qui savent surtout parler contre un homme d'affaires qui sait surtout compter». François Legault a retransmis le message sans répliquer ou commenter.